• Les adaptations

    « Ça : chapitre 1 » (2017)

    Je ne suis pas une grande défenseuse des adaptations, et encore moins des RÉadaptations, remakes et autres reboots, loin de là. Pourtant, quand l’annonce d’une nouvelle adaptation du « Ça » de Stephen King a vu le jour, j’avoue que je n’ai pas pu contenir ma joie, voire même un peu de soulagement…Pourquoi ? Parce que « Ça » est pour moi LE roman du King qu’il faut adapter ! Rempli de personnages géniaux, de moments terrifiants et d’hommages au cinéma d’horreur des années 50, c’est le livre qui mérite carrément de passer par la case cinéma (ou TV)… Chose que le téléfilm de 1990 a essayé de faire et totalement raté. (Mais ça,…

  • Films

    Mon top des meilleurs films de 2018 !

    … Bon d’accord, je sais, ce top est plutôt minable, il ne contient que deux films. Je vous l’ai dit, je ne regarde pas souvent de films ultra récents, et vu que je suis plutôt tournée vers l’horreur, c’est assez compliqué de trouver des films que j’adore… Pas juste que j’aime bien, mais que J’A-DORE.Alors oui, cette année il n’y en a eu que deux… Mais rarement des films m’auront autant touchée, bouleversée, traumatisée. (Niveau films d’horreur, le dernier à m’avoir fait de l’effet était « It Follows », et il date de 2014, c’est vous dire !)Allez, trêve de blah blah, on parle des films ! . Le Secret des Marrowbone…

  • Films

    Mon top des pires films de 2018 !

    Autant le dire tout de suite, je vais très peu au cinéma, et, même si j’essaye de regarder régulièrement de nouveaux films, je ne m’attarde pas forcément sur les plus récents. Et puis bon, on ne va pas se mentir, il y a un genre de films particulier qui m’intéresse plus que les autres, et ce top aurait tout aussi bien pu s’appeler « Mon top des pires films d’horreur de 2018 ! ». BREF, toute cette introduction pour vous dire que dans ce top, et le suivant (celui des films de 2018 que j’ai aimé donc), vous ne trouverez vraiment pas beaucoup de films, mais c’est tout de même un article…

  • Séries

    « American Horror Story : Apocalypse »

    Ça y est, l’Apocalypse a eu lieu, la Terre n’est plus qu’un désert nucléaire, et tout le monde est mort.Enfin, presque.Une poignée d’élus, choisis pour leur richesse ou leur ADN particulier, survit dans un bunker souterrain, dirigé par une main de fer par Wilhemina Venable, qui est elle-même au service d’une mystérieuse « Coopérative ». Entre ennui et punitions, les tensions montent vite dans cette atmosphère étouffante… Quand survient Michael Langdon, un jeune homme mystérieux représentant la Coopérative, qui souhaite apparemment amener avec lui quelques uns des survivants dans un sanctuaire encore mieux protégé. Ah, et si vous regardez régulièrement « American Horror Story », le nom de Michael Langdon vous semble peut-être familier……

  • Séries

    Mon avis sur « The Haunting of Hill House »

    En 1992, Hugh et Olivia Crain achètent un vieux manoir, Hill House, dans le but de le retaper pour ensuite le revendre plus cher. En attendant, ils habitent donc l’immense demeure avec leurs cinq enfants : Steven, Shirley, Theodora, Luke et Eleanor, et leur quotidien est loin d’être paisible, peuplé de fantômes et d’autres évènements étranges… Jusqu’à une nuit. La nuit. Celle où Hugh s’enfuit de la maison avec les enfants, qui ne reverront jamais leur mère…Vingt-six ans plus tard, les enfants Crain ont tracé leurs chemins, tentant tant bien que mal de survivre à leurs traumatismes, mais une nouvelle tragédie va les réunir à nouveau, les forçant à affronter…

  • Séries

    La série « Castle Rock », top ou flop ?

    La ville de Castle Rock est plutôt… Spéciale. Voire même maudite. La mort y est omniprésente, et le taux de suicide y est bien supérieur à celui de n’importe quelle autre ville. Après le dernier en date, celui du directeur de la prison de Shawshank, un jeune homme est retrouvé enfermé dans une cage dans les sous-sols abandonnés de l’établissement. Le « Kid », comme il est surnommé, est quasiment mutique : la seule chose qu’il parvient à prononcer est « Henry Deaver », le nom d’un avocat spécialisé dans les condamnations à mort. Ce fameux Henry Deaver, justement, connaît bien Castle Rock : il y a grandi.Intrigué par ce mystérieux inconnu qui prononce…