A propos de (moi)

Tout d’abord, je tiens à remercier les dix personnes – dont mes parents, mon copain et mes quatre frères et sœur – qui prendront le temps de lire ce pavé. Les trois autres seront sans doute tombées ici par hasard, mais je vous remercie quand même.

Moi, c’est Marie. J’ai vingt-trois ans, et dans ma tête, c’est toujours octobre. Ou septembre. Bref, n’importe quel jour d’automne avec ses couleurs chaudes et dorées, ses fantômes en carton, son ambiance romantico-macabre et, parfois, ses inévitables jours de pluie.
J’aime les longues balades sur la plage les chansons des Beatles, les trucs qui font peur, les trucs mignons (genre les écureuils), mais surtout, j’aime les histoires.
J’aime les histoires qui font rire (un peu), qui font pleurer (beaucoup), qui font flipper (beaucoup) ; je leur voue une véritable passion, qu’elles me soient racontées entre les pages d’un livre, dans le regard d’un acteur ou sur l’écran d’un quelconque appareil vidéoludique… Et cette passion, bah, j’ai envie de la partager.
Avec vous (coucou), avec d’autres, avec le monde entier pourquoi pas… Et comme il me manque une dose non négligeable de confiance en moi pour pouvoir m’exprimer autrement que par l’écrit, le blog s’est imposé comme la solution idéale… Et ainsi est né Moonlight Reads (<3).

Vous y trouverez mon avis souvent euphorique (et jamais objectif) sur divers livres, films et séries ainsi que d’autres articles pas toujours classables mais portant toujours sur la littérature et le cinéma…
Mais attention (attention), toutes mes lectures et découvertes filmiques ne se retrouvent pas sur le blog, loin de là… Ici, je ne parle que des œuvres qui m’ont marquée, d’une manière positive ou non ; celles que j’ai adoré, détesté, qui ont un propos intéressant ou qui me servent de prétexte pour raconter ma life aborder des thèmes qui me sont chers (notamment l’enfance, le féminisme, la diversité – sous toutes ses formes – et le mépris envers certains genres).
Aussi, vous vous rendrez rapidement compte que si je suis ouverte à presque tous les genres, j’ai un certain penchant pour le terrifiant, le monstrueux, le macabre, l’épouvantable, le sinistre… Bref, mon truc, c’est l’horreur, sous toutes ses formes. Et mon deuxième truc c’est la littérature jeunesse. Voilà.

Si vous souhaitez être tenus au courant de tout ce qui sera publié sur le blog, n’hésitez pas à me suivre sur Twitter en cliquant juste ici !
Par contre, autant vous prévenir, mon rythme de publication est pour le moins… Aléatoire. Et lent. Vous pouvez attribuer ça à un perfectionnisme exacerbé, une anxiété démesurée et une tendance considérable à procrastiner… Ou peut-être que je me trouve des excuses. Mais j’aime ce blog, terriblement, et je compte bien le faire grandir et le choyer aussi longtemps que possible…

Et puis, il y a vous.

Que je vous connaisse de près, de loin, ou pas du tout : merci d’être là, de lire mes – trop longs – articles à la ponctuation discutable, de laisser un commentaire, de me soutenir d’une manière ou d’une autre…
J’espère que vous prendrez autant de plaisir à lire mes articles que j’en prends à les écrire (mais que vous n’aurez pas les maux de tête qui vont avec), et si j’arrive à vous faire aimer un film, découvrir un roman, ou même vous faire passer un bon moment, ne serait-ce que pour quelques minutes… L’objectif du blog sera atteint. Et je serais heureuse. (Allez, je ne m’épanche pas plus sinon on risquerait de tomber dans de la guimauve, et la guimauve c’est dégueu.) (Mais je vous aime trop fort.) (Oui c’est ma conclusion.)

Pssst ! Au fait, mon image de profil bien trop KAWAII a été réalisée par © La Dent Cassée, n’hésitez pas à la suivre sur Instagram, elle est super talentueuse (et belle et drôle et gentille) !