• Critiques

    L’Outsider – Stephen King

    Le corps terriblement mutilé d’un enfant de onze ans est retrouvé dans le parc de la petite ville de Flint City.Avec les traces ADN, les empreintes digitales et les nombreux témoignages recueillis, le suspect est immédiatement identifié : il s’agit de Terry Maitland, le « Coach T. », mari aimant, père de deux fillettes, professeur d’anglais, entraîneur de l’équipe locale de baseball… Bref, un habitant aimé et respecté de tous… Jusqu’à aujourd’hui.Pourtant, lui clame son innocence : il assure avoir été hors de la ville lors du meurtre, et il peut le prouver…Mais c’est impossible, l’ADN ne ment pas, et personne ne peut se trouver à deux endroits en même temps, non…

  • Les adaptations

    « Ça : chapitre 1 » (2017)

    Je ne suis pas une grande défenseuse des adaptations, et encore moins des RÉadaptations, remakes et autres reboots, loin de là. Pourtant, quand l’annonce d’une nouvelle adaptation du « Ça » de Stephen King a vu le jour, j’avoue que je n’ai pas pu contenir ma joie, voire même un peu de soulagement…Pourquoi ? Parce que « Ça » est pour moi LE roman du King qu’il faut adapter ! Rempli de personnages géniaux, de moments terrifiants et d’hommages au cinéma d’horreur des années 50, c’est le livre qui mérite carrément de passer par la case cinéma (ou TV)… Chose que le téléfilm de 1990 a essayé de faire et totalement raté. (Mais ça,…

  • Critiques

    Mes meilleures lectures de 2018

    Allez, il est temps de terminer l’année en beauté avec le top du top, la crème de la crème : mes plus gros coups de cœur de 2018 ! Si vous comparez ce classement avec celui de mes pires lectures de 2018, vous pourrez constater que l’année a plutôt été positive, et ça c’est cool  ! (Et encore, je ne mets ici que les livres que j’ai lu pour la première fois cette année, parce que j’ai (rererere)relu les Harry Potter, et on sait tous que les sept tomes se seraient retrouvés ici…) Il n’y a pas d’ordre de préférence pour ce classement, juste l’ordre dans lequel j’ai lu les…

  • Critiques

    Carrie – Stephen King

    Carrie White a dix-sept ans, elle n’est pas jolie, n’a pas d’amis, et elle est loin d’avoir une vie heureuse. Entre sa mère fanatique qui la punit régulièrement et les moqueries incessantes de ses camarades de classe, chaque jour est une torture à laquelle elle ne peut échapper. Mais ce qu’il faut aussi savoir de Carrie White, c’est qu’elle a depuis toujours un « don » enfoui en elle, celui de pouvoir déplacer les objets par la pensée, qui se réveille soudainement le jour où elle a ses premières règles.D’abord effrayée par ce pouvoir, elle va peu à peu tenter de le contrôler, sans se rendre compte de la force destructrice qu’elle possède…

  • Critiques

    Misery – Stephen King

    Tout allait remarquablement bien pour l’écrivain Paul Sheldon : il venait de tuer Misery Chastain, une héroïne romantique victorienne, personnage principal d’une saga éponyme qui lui a valu un immense succès, mais qu’il ne supportait plus. Encore mieux : il était sur le point de montrer à son éditeur la première version de son nouveau livre, bien plus sérieux, celui dont il rêvait. Seulement, une bouteille de Dom Pérignon, une grosse tempête et une énorme dose de malchance plus tard, Paul a un accident et se retrouve chez Annie Wilkes, une ancienne infirmière, avec les jambes broyées. Heureusement pour lui, Annie est une de ses plus grandes fans, et fait tout ce…

  • Séries

    La série « Castle Rock », top ou flop ?

    La ville de Castle Rock est plutôt… Spéciale. Voire même maudite. La mort y est omniprésente, et le taux de suicide y est bien supérieur à celui de n’importe quelle autre ville. Après le dernier en date, celui du directeur de la prison de Shawshank, un jeune homme est retrouvé enfermé dans une cage dans les sous-sols abandonnés de l’établissement. Le « Kid », comme il est surnommé, est quasiment mutique : la seule chose qu’il parvient à prononcer est « Henry Deaver », le nom d’un avocat spécialisé dans les condamnations à mort. Ce fameux Henry Deaver, justement, connaît bien Castle Rock : il y a grandi.Intrigué par ce mystérieux inconnu qui prononce…